image-322

Oui, on attendra un peu pour le shorty ici en région parisienne ! Bien que la température de l'air pourrait du jour au lendemain être agréable, pour celle de l'eau il faudra attendre le mois de juillet. Comme prévu, après un soleil de mai en mars, nous avons des giboulées de mars en mai ! Le bateau n'est pas prêt, bien que je m'en suis occupé dès l'automne avec certes un arrêt de trois à quatre mois ! (voir le blog www.deboreva2.info). J'espère le mettre à l'eau fin mai pour les essais, juste avant une pause d'un mois** (sauf pour la promenade éventuelle) dûe aux restrictions sur la vitesse (fraie des poissons). J'ai renforcé la coque pour le montage de la tour de wake, non pas pour la solidité (elle s'est avérée suffisante), mais pour la rigidité.

ULM Maurice 012

Pourquoi ces photos ? Tout simplement, je vous ai abandonné 10 jours en allant chercher du soleil et de la chaleur, en espérant les retrouver à mon retour. Eh bien , c'est raté, je n'ai pas ramené le beau temps !!
Madame m'a "vendu" cet hôtel de l'île Maurice en me précisant ski nautique et de planche à voile au programme ! Sans grandes illusions, j'adhère à ce voyage. Côté ski nautique, il dispose de quelques paires de skis,  des récents et des anciens ainsi que d'une seule planche de wake, ma fois tout à fait acceptable. Deux  petits hors-bords légers équipés  d'un  Mercury 115 cv, qui leur procurait un rapport poids/puissance  très honorable, tractaient skieurs, wakeboardeurs et bouées. Ces petits bateaux sont très dépouillés côté instruments : juste, sans doute, le kit compte-tours et indicateur de trim livrés avec le moteur (je crois même ne pas les avoir vus) ! Pas de rétroviseur, ça c'est plus gênant, surtout que le pilote est souvent seul à bord. Le plan d'eau, on le savait,  pas très calme en cette saison  (hiver austral), un vent soutenu soufflant dans le lagon aux heures de pratique provoquait du clapot. La plage et la zone de baignade étaient abritées du vent. En revanche ce vent  était le bien venu pour la planche à voile et les Kitesurfeurs qui avaient apporté leur matos ! Les planches étaient de bonne qualité, en revanche les voiles n'étaient pas à la hauteur. Pour le wake, j'ai fait quelques tours pour me faire un peu les jambes. Concernant la planche à voile, les flotteurs équipés de foot-strap avaient leur grip usé donc glissant sans chaussons, les flotteurs (dits débutant) avaient un bon grip mais pas de foot-strap bien que les fixations y étaient prévues. Donc j'ai fait "mumuse" avec une planche débutant. Quand vous prenez un harnais , le staff ne vous impose pas la brassière de sécurité. Madame a cru bon me faire plaisir en me prenant en photo, grimpant sur une planche "débutant" équipé d'une brassière de sécurité (heureusement brassière de sport nautique) et d'une voile de  4,5 m² alors qu'une 6 m² minimum aurait été plus appropriée !! (photo qui je l'espère ne sera jamais diffusée ou alors peut-être la prochaine fois pour l'auto-dérision). J'allais, équipé de la sorte, renouer avec quelques figures de free-style. Question figures, je me suis contenté de la position allongé en travers de la planche, comme sur un dériveur au rappel, tenant le wish-bone que j'avais au préalable abaissé, à bout de bras,  Le comble, j'allais plus vite qu'un autre véliplanchiste au harnais équipé d'une voile de 5,5 m², mais Madame avait rangé son appareil photo et avait rejoint son transat ! ( photo du haut)

  Photos :  une des plages de l'hôtel (côté activités nautiques) - vue d'un ULM (hydravion) de l'île aux Cerfs (photo prise par Madame).

Bon allez, vous l'avez mérité !!

 

photo planche maurice

Mine de rien, la dernière fois que je suis monté sur une planche c'était il y a cinq ans en 2009 au Club Med Bodrum (Turquie). Village spécialisé en funboard. Le temps passe vite, trop vite ! Je dispose pourtant de tout le matériel (2 planches, 3 gréments, 5 voiles) !

Pour le wake-board cela ne faisait que deux ans (Club-Med 2) que je n'avais pas pratiqué. J'ai aussi bien sûr tout l'équipement, mais depuis 2012 pas de pilote autre que moi pour le bateau ! J'aurais pu en faire chez nos voisins à Port Saintry au club Multiglisse ! Eva et Déborah doivent en principe passer leur permis !

** En définitif la "promenade" est imposée deux mois du 15 avril au 15 juin, je le saurai pour l'année prochaine. Pas de regrets pour la période du 15 avril au 12 mai, dommage pour les week-end suivants.

wake