photo TRANSPORTEUR

La messagerie française en difficulté, mais à qui la faute ? Trop de charges ? concurrence étrangère déloyale ? ou concurrence tout simplement plus performante !
Pour modifier le bimibi (capote) du bateau j'ai commandé du tube inox et des embouts pour fabriquer un troisième arceau. Le fournisseur m'a expédié les embouts en  colissimo et les tubes par transporteur. Le transporteur m'avertit de la livraison pour le vendredi entre 8h et 17h ! Le beau temps revenu et de plus mon jour de repos, j'espère être livré dans la matinée. Je ne serai en définitif pas du tout livré !
La" fourchette" 8h -18h, est malheureusement habituelle et appliquée par la plupart des livreurs toutes catégories confondues, alors qu'il est possible de déterminer à une ou deux heures près, l'heure de la livraison. Il existe des logiciels de tournées qui, optimisent le parcours en fonction de l'heure, des conditions de la circulation, des contraintes des clients (temps de chargement / déchargement) etc. Les sociétés comme UPS, FEDEX  ... équipent leurs véhicules de terminaux sur lesquels sont téléchargés les tournées, les livraisons ou les retraits des marchandises sont contôlés ainsi en temps réel par la logistique et en cas de problème le client est averti d'un éventuel retard. Je pense que  ces dispositifs sont mal vus en France, considérés sans doute comme des "mouchards" !!
 Il n'y a pas que les transporteurs en France qui sont mal organisés. En 2012 , n'ayant pas de réponse d'un fournisseur français concernant mes correcteurs d'assiète (flaps), fabriqués par Volvo Penta, je les trouve sur un site aux USA. Ayant déjà une idée du prix en France, je trouve le prix US très attractif (comme tous les produits nautiques vendus aux USA), sachant que le prix du transport, plus l'acquittement de la TVA et de la douane allongeront la note.  Je les commande un jeudi à 15h. A 17h le fournisseur m'accuse réception et me communique le N° de transport FEDEX pour suivre le colis. Je n'ai pas eu le temps de le suivre ! Le lendemain à 9h, Fedex Roissy m'avertit de l'arrivée de mon colis et me réclame l'acquittement de la TVA et de la douane, chose réglée dans la minute par CB. Je suis averti ensuite de la livraison à 12 AM (à, non pas avant, ou à partir, ou aux alentours, mais à  12 h !).  12h 05 le livreur sonne à la porte. Pour blaguer je lui fait remarquer qu'il a quand même 5 minutes de retard. Il se justifie, il s'était trompé d'allée et avait laissé son camion à 100 m  de chez moi ! Donc 20 h chrono !! surprenant.
8 jours plus tard , je reçois l'offre du distributeur français ! On peut déjà s'interroger ! Un produit qui a traversé deux fois l'Atlantique et passé entre plusieurs mains,  pratiquement au même prix que s'il n'avait pas quitté l'Europe ! Côté bilan carbone, on peut mieux faire, mais mon exemple n'est pas un cas isolé !!
Comme je n'ai pas eu assez de temps pour suivre l'acheminement du colis, je suis allé consulter l'historique pour m'apercevoir que le colis avait beaucoup voyagé : 
- prise en charge chez le commerçant dans le Maine (côte est USA) (route)
- transfert par vol intérieur au SuperHub Fedex à Memphis (Tennessee)
- transfert par vol internationnal à Roissy Charles de Gaulle.(dédouanement)
- transfert route à la plate-forme logistique Fedex du Plessis- Paté (Essonne)
- livraison Chilly-Mazarin.