Dépourvue de freins et de feux, cette remorque n'est pas homologuée sur les routes françaises , donc à utiliser que pour la mise à l'eau du bateau. Sans ces équipements, elle ne craint ainsi pas l'eau et peut être immergée si elle dispose de moyeux étanches, indispensable pour les cales peu pentues. 
Ce week-end, le niveau de la Seine est légèrement plus haut que celui de la semaine dernière ce qui  permet à la remorque d'avoir son essieu arrière suffisament immergé (mi-moyeux) et l'embase d'hélice d'être au delà du seuil de la cale, donc abaissée et sans risques de heurter la cale ou le fond. Dans ces conditions, on pourra utiliser le moteur du bateau pour soulager le treuillage lors de la sortie de l'eau. Pas question de remonter le bateau qu'au moteur, déjà trop de pente à Saintry (risqué) et puis, si avec une remorque américaine le bateau glisse et est guidé à l'aide des patins, notre remorque est équipée de rouleaux articulés qui peuvent se dérober et ne guident pas vraiment le bateau. Première tentative samedi dernier, très moyen, dimanche presque parfait.  80% du treuillage assisté au moteur !.